Accueil

LA PÉDAGOGIE ACTIVE, POURQUOI NE PAS ESSAYER?

Les types d'intelligence

Réal Petitclerc, enseignant au Cégep Limoilou

Dans le dernier bulletin, j’ai abordé le concept des styles d’apprentissage pour promouvoir une approche pédagogique où les apprenants sont au cœur du processus d’apprentissage. Certes le rôle d’acteur principal ne nous plus réservé, mais pour qui croyez-vous que le système d’éducation existe ?

Dans ce bulletin, j’aborderai une autre dimension importante du processus d’apprentissage, celui des types d’intelligence. En fait, je parle au « je » mais en réalité, je me permets d’emprunter  le manuel de tutorat du Collège frontière. Ce document constitue une parfaite synthèse des travaux d’Howard Gardner sur le sujet.

Les sept types d'«intelligence» de Gardner


Howard Gardner, un psychologue et éducateur de Harvard, a lui aussi étudié en profondeur les différents styles d'apprentissage. Ses recherches l'ont emmené à conclure qu'il y a sept types d'«intelligence» reliés à sept compartiments de notre cerveau. Selon lui, nous nous servons de toutes ces intelligences mais il y en a une qui domine les autres et à travers laquelle nous apprenons mieux.

Bien que ces recherches aient été conduites auprès de jeunes, les conclusions n'en sont pas moins pertinentes pour les apprenants adultes.

Voici les sept types d'intelligence selon Howard Gardner :

1. L'intelligence linguistique...
c'est la capacité de jongler avec les mots : ces individus aiment lire, écrire et raconter des histoires; ils ont généralement de la facilité à jouer à des jeux de vocabulaire de type Scrabble ou encore à des jeux-questionnaires.

2. L'intelligence logico-mathématique...
c'est la capacité de penser de façon abstraite et logique : ces individus apprécient les casse-tête et les échecs; les ordinateurs cadrent bien avec ce type «dominant» d'intelligence.

3. L'intelligence spatiale...
c'est la capacité de visualiser : ces individus aiment concevoir des plans, inventer des choses. Beaucoup d'entre eux finissent par développer un intérêt pour la machinerie ou les systèmes, les réseaux.

4. L'intelligence musicale...
c'est la capacité de «saisir» le rythme et les sons de la musique : ces individus ont l'oreille musicale, ils ont du rythme, ils aiment chanter ou jouer d'un instrument. En général, ils seront les premiers à vous faire chanter ou encore à vous faire apprécier le chant des oiseaux.

5. L'intelligence corporelle-kinesthésique...
c'est la capacité de pratiquer des sports : ces individus sont très portés sur le sport. Ils ont du cran et en général, une excellente coordination.

6. L'intelligence interpersonnelle...
c'est la capacité d'interagir avec les gens : ces individus sont très sociables et ont tendance à être d'excellents organisateurs au sein de leur communauté. Cependant, ils peuvent être à la fois très manipulateurs tout en étant de bons médiateurs lors de conflits. Ils apprécient le travail d'équipe.

7. L'intelligence intrapersonnelle...
c'est la capacité de se sentir assuré et d'être à l'aise de travailler seul. Ces individus préfèrent donc le travail individuel au travail d'équipe.

Thomas Armstrong, dans son livre In their own way, attire notre attention sur le fait que les systèmes scolaires ne font appel qu'à deux de ces sept types d'intelligence, à savoir l'intelligence linguistique et
l'intelligence logico-mathématique. Les individus qui apprennent mieux autrement sont, par conséquent, brimés et risquent de filer entre les doigts du système d'éducation... pour se retrouver sur les bancs
d'une classe d'alphabétisation en éducation des adultes.

Voici ce que vous pourriez faire avec votre apprenant afin qu'il puisse apprendre selon son style d'intelligence/d'apprentissage.

Le style linguistique
Une personne ayant une intelligence linguistique très développée connaît assez bien sa langue et a tendance à aimer raconter des histoires. Pourquoi ne pas l'encourager à écrire son propre livre d'histoire? Un document autobiographique l'intéressera sûrement puisque son accent est sur la personne et que, pour lui, tout ce qui est personnel est intéressant.

Si votre apprenant ne se sent pas à l'aise de l'écrire lui-même, vous pourriez être son scripteur ou encore enregistrer ses histoires sur un magnétophone avant de les transcrire. Puisqu'il s'agit de son histoire, votre apprenant aura un texte concret entre les mains, ce qui facilitera son apprentissage de la lecture.

Le style « logico-mathématique »
Une telle personne est constamment à la recherche de structures et de liens entre les mots et les idées dans un texte. Vous pourriez faire des mots croisés, des casse-tête, des jeux de vocabulaire, et même des palindromes (groupes de mots qui peuvent être lus indifféremment de gauche à droite ou de droite à gauche) tels que «élu par cette crapule», etc.

Le style spatial
Les individus démontrant une intelligence spatiale ont besoin d'indices visuels pour les guider dans leur lecture. Il serait donc ingénieux de créer des textes à l'aide de mots et d'images : une lettre sous forme de collage, par exemple. Une fois la lettre terminée, une «lecture» à voix haute suivie de la transcription de cette lettre en mots, serait une activité intéressante et stimulante. La lecture de la lettre proprement dite en sera facilitée. Il faut tirer avantage du fait que ces gens ont généralement un esprit créatif.

Le style musical
Ce type de personne saura tirer profit de tout ce qui est relié de près ou de loin à la musique. Par exemple, écouter sa chanson préférée, chanter, transcrire les paroles, faire un texte de closure avec ces paroles et le lui faire compléter en écoutant la chanson, lui faire modifier les paroles, etc. Voilà qui sera stimulant pour lui! Vous pourriez également lui faire écouter une mélodie et composer ensemble une nouvelle chanson. N'oubliez pas : allez-y selon ses préférences.

Le style kinesthésique
Si votre apprenant a toujours tendance à écrire, alors il est de type kinesthésique. Travailler à l'ordinateur, taper à la machine, etc., tout ce qui stimulera son sens tactile sera bienvenu par de tels individus. Faire une promenade dans le quartier sera tout aussi stimulant. En effet, nous sommes entourés d'écriture : panneaux, affiches publicitaires, noms de rues, commerces,etc. Votre apprenant pourrait noter des mots-clés pendant la promenade puis s'en servir pour composer une histoire.

Le style interpersonnel
Pour eux, la lecture est un événement social. Lire à deux, lire en groupe ou lire à tour de rôle représente un type d'activité qui les stimule.

Le style intrapersonnel
Ces individus ont besoin de documents de lecture signifiants et variés. En général, ils peuvent apprendre à lire par eux-mêmes. Tout ce dont ils ont vraiment besoin, c'est d'un peu d'encouragements. Puisque beaucoup d'entre eux sortent des sentiers battus, il faut faire en sorte de découvrir quels sont les
intérêts particuliers de votre apprenant de façon à lui présenter des documents susceptibles de piquer son intérêt.

Reconnaître son style d'apprentissage

Ce n'est pas une mince tâche! Pour être en mesure de recueillir des indices, ça demande beaucoup d'observation. La question suivante pourrait vous aider à déterminer votre style d'apprentissage :

Si vous vouliez apprendre à danser la valse ou le tango comment vous y prendriezvous?

  • Le style linguistique va peut-être en parler à quelqu'un qui sait valser afin que ce dernier le lui explique.Le style logico-mathématique voudra peut-être voir un diagramme démontrant les différentes successions de pas.
  • Le style spatial prendra sûrement plaisir à observer puis à essayer les différents pas de base.
  • Le style musical voudra probablement d'abord écouter la musique, puis imaginer les pas avant de s'attaquer aux explications écrites.
  • Le style kinesthésique se trouvera un partenaire qui le lui enseignera.
  • Le style interpersonnel risque d'aller s'inscrire à un cours de danse sociale.
  • Le style intrapersonnel va probablement étudier les différents pas puis les pratiquer seul devant son miroir.

En terminant, voici un vieux proverbe chinois qui vous guidera à travers les aléas du tutorat :
Dis-le-moi et je l'oublierai.
Montre-le-moi et je m'en souviendrai peut-être.
Implique-moi et je comprendrai.

La clé du succès, peu importe le style d'apprentissage de votre apprenant, c'est son implication à tous les niveaux de la relation d'apprentissage.

Notes bibliographiques

2. Gardner, Howard. (1983). Frames of mind: the theory of multiple intelligences. New York : Basic Books.

• Legendre, Renald et al. Ibid.

3. Armstrong, Thomas. (1987). In their own way. Los Angeles : Jeremy P. Tarcher Inc.

 

Dans un autre ouvrage portant sur le même sujet , Dee Dickinson, Bruce Campbell et Linda Campbell ont même identifiée un huitième type d’intelligence. En fait, leur étude faisait référence à des niveaux d’intelligence plutôt qu’à des types d’intelligence, mais le principe demeure le même.

Ce huitième niveau ou type d’intelligence serait l’intelligence naturiste. Ce qui ferait vibrer ces individus serait tout ce qui est en relation étroite avec la nature et le respect de notre environnement.

Les lectures, les dissertations, les recherches ou les cas portant sur les préoccupations sociales en lien avec ce thème aurait l’effet de les motiver. S’il voulait apprendre la valse, il voudrait danser sur Le Danube bleu ou sur Partons la mer est belle dans une salle en plein nature!

 

_______
Les intelligences multiples au cœur de l’enseignement et de l’apprentissage, Chenelière éducation.

 

.../Lire les autres articles de cette série

Association professionnelle des professeurs et professeures d'administration au collégial